Quel type de trépied utiliser ?

Partagez :)

 

Parmi les accessoires indispensables à un photographe, on peut citer  le trépied. L’usage de ce support assure la stabilité de l’appareil photo et optimise la netteté de l’image obtenue. C’est également un moyen de bien réussir le cliché puisqu’il permet de bien cadrer le sujet. Les avantages sont nombreux

Mais faut-il encore bien choisir le trépied à utiliser. Sur ce point, la tâche est complexe vu qu’il y a tant de choix sur le marché. Pour trouver le modèle idéal, on doit connaître les critères de sélection à prendre en compte. Découvrez les plus importants !

 

Les matériaux de fabrication pour commencer

Les trépieds qu’on propose sur le marché sont faits avec des matériaux différents. Les modèles en plastique sont fortement déconseillés. Ils ne garantissent pas la stabilité requise. De plus, ils sont fragiles. Les trépieds en fer sont par contre très solides. Leur principal inconvénient, ils sont lourds. Du coup, il est difficile de les déplacer.

Qu’en est-il du modèle en aluminium ? Accessible à un coût raisonnable, le trépied fait avec ce matériau est robuste. Mais il peut être encombrant. Le plus utilisé, c’est le modèle en carbone. Léger, il est facilement maniable. On peut le transporter partout. Cela dit, il reste onéreux.

 

Les caractéristiques de l’accessoire

Lors de l’achat d’un trépied, on doit bien étudier ses caractéristiques. Après tout, le confort d’usage en dépend. Il faut surtout prêter attention à quelques points techniques.

 

La charge maximale supportée

Le rôle du trépied est de servir de support à l’appareil photo et à l’objectif. Or, ces matériels peuvent peser lourd. Raison pour laquelle, il faut s’intéresser à la charge maximale supportée. Sachez que plus elle est élevée, plus le trépied est lourd. Mais il peut vous assurer une stabilité optimale.

 

La hauteur du trépied

C’est un autre point très important. Votre confort durant la prise de vue en dépend. Concernant la hauteur maximale, le trépied doit arriver à votre épaule. Ainsi, il n’est plus nécessaire de  se courber le dos. Quant à la hauteur minimale, il faut qu’elle soit très basse. Cela rend la tâche plus simple quand on veut faire de la macrophotographie.

 

Le poids

Pour un photographe qui travaille en studio, le poids du trépied n’a pas vraiment d’importance. En revanche, pour un aventurier qui aime réaliser des prises de vue dans la nature, c’est un point non négligeable. Il n’est pas question de parcourir des kilomètres en trimbalant un trépied trop lourd avec soi.

 

Les fonctionnalités du trépied

Un photographe qui souhaite travailler avec aisance et de façon réussie doit s’intéresser de près aux fonctionnalités du trépied qu’il va acheter. Est-il facile à déplier ? Peut-on s’assurer quant à sa stabilité quand on réduit ou augmente sa hauteur ? Est-il équipé d’une rotule qui facilite son réglage quand on veut l’orienter vers un axe précis ? En voilà autant de questions auxquelles il faut répondre.

 

La marque pour finir

Comme il a été mentionné précédemment, le marché propose actuellement plusieurs modèles de trépied, issus de marques différentes. Certaines d’entre elles sont les plus recommandées du fait de leur fiabilité,  pour ne citer que Sirui, Manfrotto et Vanguard. Opter pour un trépied portant ces labels de renom, c’est miser sur la qualité.